MANUEL d'UTILISATION

Analytique / Du mot aux traits
Présentation

Cet exercice permet au thérapeute et au patient de bâtir, ensemble, un graphique sémantique autour d’un mot.

Ce matériel peut être utilisé de deux manières :

  • Soit le patient fait deviner un mot au thérapeute en évoquant les traits sémantiques de ce mot.

  • Soit le patient et le thérapeute définissent ensemble les traits sémantiques d’un mot.

 

L’activité propose une configuration libre, et une configuration semi-guidée.

 

  • En mode libre, l’activité ne sert que de support de communication entre le thérapeute et le patient. Cependant, les outils d’indiçage sémantique peut être débloqués à n’importe quel moment pour guider le patient ou faciliter le travail du thérapeute.

  • En mode semi-guidé, une première étape propose au patient l’évocation de la catégorie (et de l’éventuelle sous-catégorie) du mot. Par la suite, les outils d’indiçage sémantique sont directement disponibles sur l’écran du thérapeute, avec des traits préenregistrés. Le thérapeute peut à sa convenance les faire apparaître sur l’écran du patient pour le guider dans sa réflexion et dans sa recherche. 

Les résultats des échanges entre le thérapeute et le patient seront représentés par un graphique assez proche d'un "mind-map". Ce graphique, qui s'articule autour de l'élément à faire deviner, se déploie en fonction des familles de traits et des traits.

A noter que le thérapeute peut effectuer toutes les manipulations à la place du patient, depuis le poste Thérapeute, si le patient n'est pas à l'aise pour manipuler le graphique ou pour écrire au clavier.

Enfin, ce matériel étant particulièrement souple, nous vous conseillons de consulter la section "Conseils pour le thérapeute", située en fin de page.

Configuration

Au démarrage de l'exercice, le thérapeute peut configurer :

  • Le mode de conduite de l'activité :

    • Mode libre : aucun indiçage n'est proposé par défaut, et le thérapeute guide complètement le patient dans l'élaboration du graphe sémantique. L'indiçage peut être explicitement déverrouillé en cours d'activité.

    • Mode semi-guidé : une première étape de catégorisation est imposée. Par la suite, l'indiçage est immédiatement disponible pour le thérapeute, qui l'utilise ou pas.

  • La catégorie sémantique : le thérapeute peut préciser la catégorie sémantique qu'il souhaite travailler avec son patient. Les types de traits varient en conséquence.
  • La longueur des mots (longs ou courts, c'est à dire plus ou moins de 2 syllabes).

  • La fréquence d'usage des mots (communs ou rares).

  • La complexité phonologique des mots.

  • Le type d'affichage de chaque élément : son nom, son image, ou les deux. Le thérapeute pourra changer ce paramètre en cours d'activité.

Le thérapeute peut aussi contrôler un paramètre de confort :

  • Jouer ou non de la musique.

Représentation et manipulation du graphe

Dans cette activité, les écrans du Patient et du Thérapeute affichent tous deux une représentation du graphe.

  • Les étiquettes blanches sont des feuilles. Elles peuvent être déplacées d'un nœud du graphe à l'autre.

  • Les cercles bleus sont des nœuds. Ils peuvent contenir des feuilles. Ils peuvent, de plus, être déployés

  • Les éléments flottants sont des suggestions. Elles apparaissent à la demande du thérapeute pour guider un patient. Le patient peut ajouter les suggestions de son choix au graphe.

Ce graphe autorise un certain nombre de manipulations :

  • Pour créer une feuille, saisir un texte dans la zone inférieure, et cliquer sur l'icône représentant une étiquette

  • Pour créer un nœud, saisir un texte dans la zone inférieure, et cliquer sur l'icône représentant un cercle. Il est impossible de créer de nœud si un nœud est déjà déployé.

  • Pour déployer un nœud, appuyer dessus. Pour revenir en arrière, appuyer sur l'icône de l'élément central qui se retrouve en périphérie

  • Pour déplacer une feuille de nœud en nœud, faire des glissé-déposés (drag'n'drop) avec la souris ou le doigt.

  • Pour choisir une suggestion, le patient (mais aussi le thérapeute) peut appuyer dessus, ou la glisser-déposer sur le nœud de son choix.

  • Pour supprimer un élément, glisser-le dans la partie inférieure de l'écran. Le thérapeute peut aussi faire un clic-droit sur l'élément à supprimer, et choisir "Supprimer" dans le menu qui apparaît.

  • Le thérapeute peut transformer le nœud en feuille, et une feuille en nœud, par un clic-droit sur l'élément en question, en choisissant "Transformer en élément" ou "Transformer en groupe".

Ecran du patient

L'écran du patient affiche le graphe sémantique. Au démarrage, seul l'élément à faire deviner apparaît.

Catégorisation initiale (mode semi-guidé uniquement)

En mode semi-guidé, le patient devra d'abord annoncer, aussi précisément que possible, la catégorie de l'élément en question.

Le patient peut alors saisir une étiquette pour cette catégorie, ou laisser le thérapeute le faire. Au besoin, le thérapeute peut afficher des suggestions de catégories au patient, et laisser le patient sélectionner celle qui lui parait juste.

Le thérapeute ne voit (par défaut) pas le substantif que le patient doit faire deviner. Cependant, et afin d'éviter que le patient ne persévère sur une erreur, la catégorie du substantif en question sera affichée au thérapeute.

Une fois la catégorie précisée, le thérapeute peut valider pour basculer sur l'étape de définition de traits.

Définition des traits

Le patient doit désormais énoncer les traits du substantif à faire deviner. Le patient ou le thérapeute pourront créer et agencer librement les étiquettes des traits (grand, sert à couper, etc...), en les organisant, éventuellement, par type (apparence, fonction,...).

En mode semi-guidé (ou en mode libre après avoir déverrouillé l'indiçage), le thérapeute pourra aider son patient en faisant apparaître automatiquement, et un à un, les groupes de traits prédéfinis par le système. Si le thérapeute utilise ce guidage, il pourra, de plus, faire apparaître des suggestions de traits, pour un groupe déployé.

L'activité s'arrête quand le thérapeute considère que le patient a réussi, ou échoué, dans sa tâche.

Ecran du thérapeute

L'écran du thérapeute affiche le graphe sémantique. L'élément central apparaît initialement comme un "?", mais le thérapeute peut bien entendu briser l'aspect "ludique" en décidant d'afficher la réponse.

L'interface du thérapeute propose les éléments suivants :

  1. Graphe sémantique construit en collaboration avec son patient.

  2. Temps depuis le début de l'activité.

  3. Bouton Masquer ou Afficher l'écran du patient : permet d'occulter, transitoirement, tout l'écran du patient, par exemple pour lui faire évoquer les familles de traits déjà définies.

  4. Menu de contrôle dynamique

    • Autoriser le patient à manipuler : si cette case est décochée, le patient ne pourra pas manipuler directement le graphe. Décocher cette case si le patient ne souhaite pas du tout faire de saisies par lui-même, ou pour temporiser l'activité le temps d'identifier avec lui les traits manquants.

    • Afficher la réponse : afficher explicitement la réponse sur l'écran du thérapeute. Utiliser cette option en fin d'activité pour vérifier votre déduction, ou les premières fois que vous utilisez l'activité avec un patient, pour l'accompagner plus finement dans la définition de son substantif.

    • Indiçage : le contenu de cette section varie en fonction du mode de jeu :

      • En mode libre : initialement, seule l'option "Outils d'indiçage" est affichée. En la cliquant, le menu se déploie, et vous accéderez aux outils disponibles pour la phase de définition des traits du mode semi-guidé (cf ci-dessous)

      • En mode semi-guidé, lors de la catégorisation initiale :

        • Afficher les suggestions : affiche un ensemble de suggestion de catégories et sous-catégories au patient.

      • En mode semi-guidé, lors de la phase de définition de traits :

        • Afficher la catégorie "..." : permet d'afficher la catégorie du substantif du patient.

        • Afficher la sous-catégorie "..." : permet d'afficher la sous-catégorie du substantif du patient.

        • Afficher le groupe de traits "..." : affiche une phrase-type permettant au patient d'évoquer les traits d'un certain type. Par exemple "Je sers à...", "Je mange...",...

        • Masquer le groupe de traits "..." : masque le groupe de traits associé. Disponible lorsque le groupe en question a été affiché.

        • Afficher les suggestions : lorsqu'un groupe de traits est déployé, cette option permet d'afficher des suggestions de traits pour le substantif.

    • Jouez la musique de fond : Active ou désactive une musique de fond.

  5. Bouton "Changez de mot" : disponible au démarrage de l'activité, permet de changer de mot si le substantif proposé ne convient pas.

  6. Bloc-notes

  7. Bouton "Quitter" : annuler l'activité et revenir au menu principal

En mode libre, ou lors de l'étape de définition des traits :

  • 8. Bouton "Valider" : terminer l'activité en notant le succès du patient.

  • 9. Bouton "Refuser" : terminer l'activité en notant l'échec du patient.

En mode semi-guidé, lors de l'étape de catégorisation initiale :

  • 10. Catégorie de l'élément affiché au patient.

  • 11. Bouton "Valider la catégorie" : Basculer à l'étape de définition des traits​.

Ecran de résultats

En fin d'activité, l'écran de résultats est présenté au thérapeute.

Il affiche :

  • Les hypothèses de l'activité.
  • Le résultat du patient :
    • Temps
    • Succès ou Echec
  • La structure du graphe défini par le patient.

Le thérapeute peut aussi des commentaires de fin d'activité.

Cet écran pourra être consulté, ultérieurement, dans l'historique patient.

Conseils pour le thérapeute

Cette activité peut être définie comme un matériel particulièrement souple pour le thérapeute. En tant que tel, son usage requiert un peu de pratique, et surtout une stratégie claire sur la manière d'aborder une séance avec le patient.

Une manière de procéder peut être la suivante :

  • Lors des premières séances, le thérapeute peut choisir le mode libre, en affichant la réponse sur son poste, et en posant successivement au patient les grandes questions permettant de définir l'élément : Par exemple, pour un objet :

    • Quelle est sa catégorie ?

    • Quelle est sa fonction ?

    • Quelle est son apparence ?

    • Qui s'en sert ?

    • Etc..

  • En fin de séance, ré-évoquer avec le patient les grandes questions à se poser, et les grands types de traits à définir pour le type de substantif.

  • Au bout de plusieurs séances, après avoir travaillé à plusieurs reprises sur une même catégorie, basculer en mode semi-guidé. Laisser le patient essayer d'évoquer lui-même la catégorie du substantif, ses grandes familles de traits et les traits correspondants. Utiliser l'indiçage pour le guider dans sa tache.

  • Enfin, quand le patient a acquis ses automatismes, basculer à nouveau en mode libre, pour laisser le patient effectuer sa démarche de manière autonome.